Veille de Noël en famille - Nancy Pollard

Mon blogue

Veille de Noël en famille

Veille de Noël en famille - Nancy Pollard

Aussi loin que je me rappelle, la dernière fois que j’ai participé à une veillée de Noël remonte à mon enfance. Cela fait aujourd’hui, vingt ans que je n’ai plus célébré cette fête avec tous les miens. Ces derniers temps, j’ai beaucoup été absorbée par le travail, et je n’y avais pas prêté attention. Pendant que mes voisins célébraient cet évènement à leur manière, moi, seule dans mon appartement, j’étais plongée dans mes dossiers. Je levais à peine mon nez de l’écran de mon ordi. Aucun souper spécial, aucun gâteau, rien ne sortait de l’ordinaire. Cette année est un peu différente, car les souvenirs des moments heureux partagés en famille dans mon enfance sont revenus à la surface, et m’incitent à renouer avec cette tradition. Justement, ma sœur m’a récemment appelé. Elle m’a fait part d’une réunion familiale prévue la veille de Noël.

Une décision que je ne regrette pas

Comme d’habitude, j’ai décliné son invitation, mais après qu’elle ait longuement insisté, j’ai finalement dit oui. En fait, j’étais partagé en deux. Une partie de moi m’encourageait à accepter, histoire de sortir de cette monotonie, et de retrouver l’ambiance chaleureuse familiale que j’ai presque oubliée, tandis que l’autre partie me retint dans mon travail et mes autres obligations.

La veille de Noël, je suis arrivée chez mes parents où était prévue la fête. À ma grande surprise, ils m’avaient accueilli différemment par rapport aux autres membres de la famille. J’avais reçu une couronne et un gros paquet de bonbons réglisse et de père Noël en guimauve. Apparemment, c’était une manière pour eux de me remercier d’être venue. J’étais visiblement la seule qui ait ratée plusieurs assemblés familiaux successifs. Il faut le dire, j’étais très contente d’être présente à cette fête, et aussi très émue de voir mes parents en bonne santé. J’avais même les larmes aux yeux en voyant ma mère pleurer de joie.

Un moment de partage

Ce qui m’a vraiment plu durant ce weekend-là, c’est la belle décoration classique, qu’avait adopté ma mère. Des chapiteaux étaient montés dans la cour arrière, les portes étaient toutes ornées d’une couronne, et un grand rideau exterieur servait de séparation entre le grand salon et la cuisine. À l’entrée, on sentait déjà une délicieuse odeur de chocolat. Des centaines de ballons flottaient dans les airs, juste au-dessus de nos têtes, sans oublier le grand sapin joliment décoré, dressé au beau milieu de la salle. Tous s’étaient préparés à divers jeux collectifs pour cette veillée. Les plats appétissants fusaient sur la table. C’était tout simplement magique. Avant les douze coups de minuit, nous avions fait un grand cercle autour de la table où chacun devait dire ses plus profonds souhaits pour la nouvelle année. Une fois les vœux prononcés, nous avons ouvert les cadeaux. Tous ont en reçus un, sans exception. Je n’avais jamais imaginé passer une veillée de Noël aussi pleine d’émotion, et de partage. Vivement l’année prochaine !