La pluie, juste trop de pluie... - Nancy Pollard

Mon blogue

La pluie, juste trop de pluie...

La pluie, juste trop de pluie... - Nancy Pollard

Cela fait déjà trop longtemps qu’on a de la pluie ici ! Je n’aime pas ça. Je veux du soleil ! À quand les journées chaudes, où on va se plaindre que la chaleur est étouffante ? Au moins, on peut aller se saucer dans une piscine, ou s’étendre sur la plage. On peut partir un éventail électrique. Mais là, il fait sombre, gris et la température me semble triste. On dirait que les anges pleurent, comme dirait ma grand-mère. Mais bon, on n’a pas besoin de se protéger avec un chapeau pour éviter les taches solaires et les coups de soleil.  Y a au moins ça de bon, et j’essaie de plus en plus de voir la vie du bon côté, voir le verre d’eau à moitié plein, et non à moitié vide.

Je n’ai présentement pas de jardin, sinon, je serais en train de me réjouir de ce type de température. C’est quelque chose que je désire, mais pour le moment, je ne peux vraiment pas trouver de moyen de faire pousser quoi que ce soit dans mon logement. Non seulement, il n’y a pas d’espace pour en mettre, je ne peux pas me permettre de laisser des pots remplis de terre à la disposition de mes chats, qui vont se faire un plaisir fou de déterrer mes plantes, et tout jeter le contenu des pots sur mon plancher. Ça risque d’être tout un travail de nettoyer ça par la suite ! En plus, je vais perdre mes beaux légumes pour rien. D’accord, mes chats vont avoir eu du « fun », mais moi, je ne trouverais pas ça drôle du tout !

Ensuite, pour ce qui en est de trouver quelque chose qui sera à l’extérieur, j’imagine que je pourrais faire des petites recherches pour planter quelques petites affaires dans un jardin communautaire. Ce serait bon de faire pousser mes propres tomates, carottes, concombres et laitues. Je pourrais probablement ajouter quelques autres légumes aussi, comme des courges et des piments de différentes couleurs, ou encore du brocoli et du chou-fleur. Je n’ai pas besoin d’en planter beaucoup pour subvenir à mes besoins personnels. Par contre, ce serait plaisant de pouvoir en donner aux autres quand ils viendront chez moi pour souper.

Je dois dire que cette pluie est la bienvenue. Dans le fond, quand il fait trop chaud, c’est bon de se faire changer les idées avec une température qui rafraîchit l’air, et qui change le mal de place.